Déco & Brico, Entretien de la maison

Réaliser un tawashi : l’éponge écologique

Je vous parlais dans un premier tuto des tawashi, ces éponges écolo avec une durée de vie assez exceptionnelle, qui coutent zéro euro et qui passent en machine. Réalisées à partir de matériaux de récup, elles deviendront vite votre allié du quotidien. Après avoir réalisé votre métier à tisser des tawashis, il est temps de vous lancer !

Réalisation en 10 minutes top chrono !

Temps de réalisation : 10 min
Temps de séchage avant la première utilisation : aucun

Matériel :
– Un métier à tisser des tawashis. Pour retrouver mon tuto « fabriquer son métier à tisser des tawashis », c’est par ici. (sinon cela fonctionne aussi avec les doigts de vos potes mais il vous en faudra 4 ou avec des punaises plantées dans une planche en liège)
– Du tissu de récup’ (chaussettes célibataires, vieux leggings, joggings, pulls…), coupés en bandelettes de 3cm de large. Si vous prenez du tissu tout doux qui ne peluche pas, vous pourrez aussi utiliser votre tawashi sous la douche, à la place de votre gant de toilette 🙂
– Des ciseaux

En pratique :

Découpez 10 bandelettes de 3cm de large dans de vieilles chaussettes, d’anciens leggings ou dans le pull de votre ex. Bref, privilégiez la récup’ et du tissu propre, l’important est d’avoir des anneaux de taille et d’épaisseur assez similaires.

Matériel pour réaliser un métier à tisser pour tawashi

Saisissez votre métier à tisser et placez la première bandelette sur les deux clous opposés à l’horizontale, idem pour les 4 suivantes. Vous obtenez donc 5 bandes horizontales.

Passons à la verticale maintenant : prenez une nouvelle bandelette et placez-la sur le premier clou puis faites-la passer sur la première bandelette verticale, sous la seconde, sur la troisième, sous la quatrième et sur la dernière, puis placez-la dans le clou opposé, de sorte à voir des mailles apparaitre. Faites pareil ensuite avec les restantes  mais en inversant l’ordre du croisement : sous la première, sur la seconde, sous la troisième et ainsi de suite.

Une fois que vous avez passé cette étape, c’est presque fini (et oui, déjà !). Il vous faut refermer votre ouvrage.

Prenez la boucle d’une bandelette placée à l’extrémité du métier à tisser et ôtez-la de son clou. Placez-la à l’intérieur de la boucle numéro 2 (sur la même ligne), lâchez-la et ne gardez en main que la seconde boucle. Un nœud va se former tout seul. Faites de même jusqu’à la fin de l’ouvrage.

Vous me suivez ? C’est sûrement plus clair en images ci-dessous :

Une fois la dernière boucle en main, faites un nœud. La boucle restante vous permettra de l’accrocher à votre évier. Et voilà ! Votre tawashi est prêt !

Astuce : si vous voulez conserver un effet grattant, deux solutions : broyez des coquilles d’œufs et recouvrez-en votre tawashi pour récurer votre vaisselle ou passez une corde (comme du sisal) entre les mailles lors de la fabrication de votre tawashi.

 

 

Réservez un atelier DIY à Lille en cliquant sur ce lien

> Réservez votre atelier DIY <

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.