Vie quotidienne

Faire un kéfir de fruits à la maison

Qu’il soit de fruits ou de lait, le kéfir est une boisson désaltérante aux multiples vertus et qui a fait son entrée depuis plusieurs années dans le palmarès des boissons dites « bonnes pour la santé ».

Mais qu’est-ce que c’est exactement ? Présentés sous forme de grains translucides, ce sont des amas de micro-organismes, qui, en contact avec de l’eau sucrée, vont permettre une fermentation. C’est un probiotique, qui protège et renouvelle la flore intestinale, il va donc booster vos défenses immunitaires et vous aider à lutter contre les attaques extérieures.

Pour en trouver, rien de plus simple : demandez autour de vous ! Et oui, le kéfir se transmet de main en main  car il grossit et se multiplie tout seul grâce au sucre.

Le kéfir de lait vous donnera une boisson proche du yaourt à boire, celui de fruits une sorte de limonade au goût acidulé. C’est la réalisation de cette dernière que je vous explique tout de suite !

 

Temps de réalisation : 5 minutes
Temps de fermentation n°1 : 24h à 48h, à l’ombre, à l’air ambiant
Temps de fermentation n°2 (non obligatoire) : 24h, à l’ombre, en bouteille fermée
Durée de conservation : plusieurs jours, au réfrigérateur

Pour la réalisation d’un litre de kéfir de fruits, vous aurez besoin de :

Matériel :
– Un bocal d’un litre et demi
– Une compresse ou un tissu aéré
– Un élastique
– Une bouteille à fermeture mécanique
– Une passoire et un entonnoir en plastique ou inox (évitez l’aluminium et le métal qui vont réagir avec votre kéfir et risquent de le tuer)
– Un bocal rempli d’une eau sucrée pour conserver vos grains de kéfir après usage

Ingrédients :
– 1 litre d’eau non chlorée (laissez reposer l’eau du robinet 24h dans une bouteille ouverte si vous n’avez pas d’eau minérale)
– 40g de grains de kéfir
– 40g de sucre non raffiné (n’utilisez pas d’édulcorant, qui ne nourriront pas votre kéfir ni de miel dont les propriétés tueront vos grains de kéfir)
– 2 rondelles d’agrume bio au choix : citron, clémentine, orange, pamplemousse…
– 1 figue sèche
– Eventuellement d’autres fruits (groseilles, framboises…), de la menthe, des fleurs hibiscus…  que vous pourrez ajouter pour le goût, lors de la seconde fermentation.

 

En pratique :

Sortez vos grains de kéfir du réfrigérateur et rincez-les dans une passoire à l’eau froide.

Placez-les dans votre bocal, ajouter l’eau, le sucre et les fruits.

Ne fermez surtout pas votre bocal ! La fermentation risque de le faire exploser ! Recouvrez votre bocal d’une compresse, maintenez-la avec un élastique et gardez votre bocal à l’ombre et à l’air ambiant.

La durée de la fermentation va osciller entre 24 et 48h et va dépendre de la température extérieure : elle sera plus rapide en été, plus longue en hiver. Vous saurez qu’elle est terminée lorsque votre figue remontera à la surface.

Dès que c’est le cas, filtrez votre préparation avec une passoire et versez-la dans votre bouteille, jusqu’au col. Aidez-vous d’un entonnoir si besoin.

Ajoutez, si vous le souhaitez, d’autres fruits, fleurs, épices… et refermez votre bouteille. Conservez-la 24h de plus à l’ombre à l’air ambiant pour plus de pétillant, au frigo si ce n’est pas nécessaire.

Votre kéfir de fruits est prêt à être dégusté ! Il est recommandé d’en boire un verre à jeun tous les matins. Votre bouteille se conversera plusieurs jours au frigo.

Vous pouvez conserver vos fruits de macération au congélateur pour en faire à terme de la confiture ou les incorporer dans vos préparations de gâteaux. Vos grains de kéfir, eux, se conserveront rincés, dans une eau sucrée, au réfrigérateur (eau à changer toutes les semaines).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.