Vie quotidienne

Règles douloureuses : DIY bouillotte sèche et huile essentielle d’estragon

Une fois n’est pas coutume, nous allons parler douleurs aujourd’hui. Et pas n’importe lesquelles : celles des menstruations. (Désolée messieurs, cela ne vous concerne pas directement, mais un petit coup d’œil à la suite de l’article pourrait s’avérer instructif tout de même et sauver votre douce d’une mauvaise humeur certaine 🙂 )

Rares (et chanceuses !) sont les femmes qui n’ont jamais ressenti d’atroces souffrances à l’approche des règles, pendant les premiers jours d’un cycle, ni maudit « Dame Nature » pour sa cruauté ou soupiré un déchirant « vivement la ménopause », dans un pic de douleur.
Malheureusement je ne fais pas parti de ces heureuses élues, et puisque vous lisez cet article, ce n’est probablement pas votre cas non plus…

via GIPHY

 

Plutôt que de rester pliée en deux, les mains sur le ventre et le visage crispé en attendant que cela passe, je vous propose deux solutions naturelles et faites maison pour calmer son Altesse Ragnagna : la confection d’une bouillotte sèche et d’une huile de massage à base d’estragon.

La bouillotte bien chaude placée sur le bidou douloureux va détendre les muscles qui se contractent pendant les règles et calmer un peu le jeu. L’huile essentielle d’estragon est quant à elle un antispasmodique très efficace, qui va donc calmer les spasmes (elle permet aussi de lutter contre les allergies et le hoquet). L’association des deux permet de mettre les douleurs K.O et de reprendre plus facilement une vie normale.


Pour la bouillotte
 :
Temps de réalisation : 30 à 45min

Matériel:
Bouillotte sèche matériel
– du coton épais (J’ai choisi un rectangle d’environ 45x35cm). Prenez du 100% coton pour éviter tout risque lorsque vous ferez chauffer votre bouillotte
– du tissu lessivable (polaire, coton, imprimé…) pour réaliser la housse dans laquelle vous glisserez votre bouillotte. Prévoyez-le un peu plus grand que celui que vous avez prévu pour la bouillotte
– du riz, de l’orge, de graines de lin, de blé ou encore des noyaux de cerises (mais ce n’est pas la saison 🙂 )
– du fil et une aiguille ou une machine à coudre
– éventuellement des boutons ou des scratchs

En pratique :
Pliez votre tissu en coton en 2, sur l’envers.
Cousez les 3 bords en laissant quelques centimètres ouverts sur l’un d’eux.
Mettez votre tissu à l’endroit.

Versez les graines choisies dans le trou, aidez-vous d’un entonnoir si besoin et terminez la couture à la main. Votre bouillotte ne doit pas faire plus d’un cm de haut, ne la remplissez donc pas à fond.

Bouillotte sèche riz Bouillotte sèche couture

Fabriquez votre housse en pliant votre second morceau de tissu sur l’envers et en faisant des coutures sur les deux bords adjacents. Remettez sur l’endroit. Fixez éventuellement des boutons ou des scratchs si vous voulez qu’elle se referme.

Votre bouillotte est déjà prête.

Pour la réchauffer, 2 solutions :
>Vous pouvez la mettre, sans  sa housse, une minute au micro-ondes à 600W max., avec un verre d’eau. Secouez à « mi-réchauffage » pour bien diffuser la chaleur.
>Vous pouvez aussi la poser sur votre chauffage, toujours sans la housse.


Pour l’huile de massage
 :
Temps de réalisation : 5minutes

Matériel:
Huile massage matériel
– un flacon propre et désinfecté, avec compte-gouttes et bouchon
– de l’huile végétale. Si vous avez de l’huile de bourrache, connue pour aider à lutter contre les douleurs prémenstruelles , c’est parfait mais si vous n’en avez pas, n’importe quelle huile fera également l’affaire
– de l’huile essentielle d’estragon
– un bol
– une maryse
– une balance
– une étiquette

En pratique :
Faites un mélange de 80% d’huile végétale pour 20% d’huile essentielle d’estragon et versez dans votre flacon.

Versez 6 gouttes dans votre main et appliquez sur votre ventre. Renouvelez toutes les 1 à 2h, si besoin.(vous pouvez aussi verser 4 gouttes d’huile végétale dans votre main et ajoutez-y une goutte d’huile essentielle).

Regles photo fin article

Vous voilà maintenant parée contre les règles douloureuses!

Attention tout de même à aller consulter un pro (gynécologue, généraliste ou encore sage-femme – car certaines assurent aussi un suivi gynéco) si les douleurs sont persistantes, amplifiées ou inhabituelles. Notre utérus,  même s’il nous malmène parfois, mérite que l’on en prenne soin et ces douleurs peuvent être révélatrices d’un souci plus important.

*A savoir* : avant d’appliquer l’huile de massage, faites un test pour vérifier que vous n’êtes pas allergique 24h avant, en mettant 2 gouttes dans le pli du coude. Étiquetez l’huile de massage avec la date et la composition et conservez à l’abri de la lumière et de la chaleur.

> Réservez votre atelier DIY <

*Rappel important : si vous réalisez les recettes cosmétiques ou autres DIY présentés sur ce blog, Ateliers DIY décline toute responsabilité quant aux éventuelles allergies ou mauvaises manipulations. Veillez à toujours respecter les précautions d’usage, à désinfecter votre matériel et votre plan de travail et à porter les protections nécessaires. L’utilisation des huiles essentielles n’est pas anodine et comporte des risques. Merci de faire attention, de respecter les dosages et les conditions d’utilisation. Les huiles essentielles sont fortement déconseillées aux femmes enceintes ou allaitantes ainsi qu’aux enfants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.