Vie quotidienne

Faire des Mitaines Moufles au tricotin rectangulaire

L’hiver est bel et bien installé. Avec lui, revient aussi l’envie de rester emmitouflé(e) sous un plaid, au coin de la cheminée en se refaisant les 7 saisons de Game of Thrones sur Netflix, avant le grand final l’année prochaine. Et si vous profitiez de ces instants cocooning pour vous fabriquer vos propres mitaines-moufles ? (plutôt que de fantasmer sur le beau Jon Snow – ou Jean Neige comme disent nos amis québecois).

via GIPHY

 

Vous ne savez pas tricoter me direz-vous. Mais moi non plus vous répondrai-je !

Pas besoin de manier les aiguilles comme Mamie Lucienne pour se lancer dans le tricot car il existe des tricotins pour vous aider dans votre tâche ! Vous vous souvenez ? Vous en avez peut-être eu dans votre enfance :

tricotin-bois

Et bien il en existe aussi de formes rectangulaires ou rondes, qui permettent de faire des écharpes, des snoods, des bonnets… et bien-sûr les fameuses mitaines-moufles.

tricot-tricotin-rond materiel-tricot-tricotin-rectangulaire

C’est bien moins compliqué qu’il n’y parait et en plus, ça détend et ça occupe les weekends pluvieux.
Je vous montre ?

Temps de réalisation : 4 à 5 heures

Matériel :

– Un tricotin de 18 picots minimum
– Un crochet et une aiguille à laine
– De la laine (doublez-la si son numéro est inférieur à 7)
– Un mètre de couturière
– Des petits morceaux de scotch
– Une paire de ciseaux
Mitaines moufles matériel

En pratique :

Si vous souhaitez accéder au tuto, cliquez sur la vidéo. Si vous préférez lire la méthodo, c’est juste en dessous 🙂

> Avant de commencer, prenez vos mesures :
Largeur de votre main.
Longueur de votre pouce et de votre majeur.
Circonférence de votre poignet et de votre avant-bras.

Il est important de bien les noter car elles seront peut-être différentes des miennes car j’ai des bras tout fins. Et oui, il faut que vous puissiez les enfiler ces mitaines 🙂

Voici le patron de base :

Mitaines moufles patron

Si vous devez élargir le projet car vous avez un poignet plus gros que le mien (mes mesures sont sur le patron), disons 17.5 cm, je vous conseille de partir sur 20 picots et de suivre ensuite le tuto en respectant les diminutions et augmentations qui y sont données (seuls les numéros des picots changent pour mieux coller à votre morphologie). Pour que cela soit lisible et compréhensible, je vais garder mes mensurations en référence et travailler sur 18 picots maximum.

> Commencer le projet :

Mettez le tricotin face à vous.
Placez un morceau de scotch sur les picots 1, 2 et 17 & 18 (ou 19&20 – ou 21&22 selon vos mensurations).
Prenez votre laine, faites un nœud coulant et placez-le sur le picot 17 (ou 19 ou 21 donc).

Nous allons travailler dans un premier temps de droite à gauche. Commencez donc par faire deux tours de laine sur le picot 16, sans serrer votre fil. Sans lâcher le fil, prenez le crochet et passez la maille du dessous par-dessus le picot. Cela s’appelle la maille (ou point) endroit.

Faites de même pour tous les autres picots, jusqu’au picot 2. Ne faites pas le 1er picot.
Vous obtenez une ligne avec 16 boucles sur 16 picots.

Pour le retour de gauche à droite, placez votre fil sous la boucle, attrapez-la avec le crochet en le faisant passer dans la boucle. A ce moment, vous avez une boucle sur le picot et une autre sur le crochet. Ôtez la boucle du picot et remplacez-la par celle de votre crochet. Cela s’appelle la maille (ou point) envers.
Faites pareil sur les autres picots.

Vous venez de faire votre premier rang (1 rang = 1 aller + 1 retour)

L’alternance du point endroit à l’aller et du point envers au retour donne le point mousse. (wahou, on en apprend des choses ici, c’est fou !)

Faites 2 autres rangs sur 16 picots.

> Première augmentation à gauche :

Faites le tour des picots de 17 à 2 de sorte à avoir deux mailles sur chaque picot et faites 2 tours de laine sur le picot 1.
Passez toutes les mailles du bas par-dessus les 17 picots.

Vous avez maintenant 17 mailles sur 17 picots.

> Deuxième augmentation à droite :

Faites la ligne au point envers. Arrivé(e) au picot 18, faites 2 tours et passez la maille du dessous par-dessus.

Vous obtenez 18 mailles sur 18 picots.

Vous avez fait votre première augmentation complète.

Travaillez 3 autres rangs (donc 6 allers-retours) sur 18 picots.

Vous avez monté 7 rangs en tout.

> Première diminution à gauche :
Placez la boucle du picot 1 sur le picot 2 et faites la ligne au point endroit.
Arrivé(e) au picot 2, passez les deux boucles par-dessus le picot.

> Deuxième diminution à droite :
Sécurisez votre ligne en faisant le premier point envers sur le picot 2, puis placez la boucle du picot 18 sur le picot 17.
Continuez la ligne au point envers et prenez les deux boucles du picot 17 pour faire votre point une fois que vous y êtes.

Vous avez à nouveau 16 boucles sur 16 picots.
Montez 2 autres rangs.

C’est à cet endroit que passera votre pouce.

> Nouvelle augmentation à gauche :
Faites une nouvelle augmentation à gauche à l’aller et à droite au retour pour avoir à nouveau 18 picots et travaillez ensuite 3 rangs supplémentaires.

> Nouvelle diminution à gauche :
Mettez la boucle du picot 1 sur le 2, travaillez la ligne, puis faites la seconde diminution à droite (en mettant la maille du picot 18 sur le 17), afin d’obtenir à nouveau 16 picots.
Faites un rang supplémentaire.

A ce stade, vous avez monté 16 rangs et êtes arrivé(e) au niveau du poignet.

> Encore une diminution :
Faites encore une diminution pour obtenir 14 picots.
Une fois que vous les avez, travaillez 7 autres rangs.

> Puis une augmentation :
Faites une augmentation pour avoir 16 picots.

Ne travaillez qu’un seul rang.

> Changement de point :
Nous allons maintenant changer de point et passer au point côte 1/1, qui n’est ni plus ni moins que l’alternance du point endroit et du point envers, mais cette fois sur la même ligne, un picot sur 2.
Ce point côte 1/1 ressemble au bas de certains pulls et manches, c’est un point élastique, parfait pour finir ces mitaines.

C’est donc parti ! Picot 16 : point endroit, picot 15 : point envers, picot 14 : point endroit… et ainsi de suite. Vous finissez par un point envers sur le picot 2.

Sur le retour, reprenez un point envers sur le picot 2, puis un point endroit sur le picot 3, un envers sur le picot 4… de sorte à avoir tous les points endroits sur les mêmes picots et tous les points envers sur les mêmes picots aussi. Finissez la ligne sur le picot 16 au point endroit, vous reprenez donc la suivante sur le picot 16, au point endroit.

Faites en tout 7 rangs au point côte 1/1.

Votre mitaine est finie !

> Retirez l’ouvrage :
Coupez votre laine en laissant une longueur de 70cm env.

Passez-la dans votre aiguille à laine.

Reprenez votre tricotin et passez l’aiguille dans la maille du picot 16 par en-dessous, puis dans celle du picot 15 par-dessus, celle du picot 14 par-dessous, du picot 13 par-dessus… jusqu’au dernier picot.

Vous pouvez ensuite retirer toutes les mailles de votre tricotin à l’aide de votre crochet.

Ne tirez pas trop sur le fil pour ne pas le serrer.
Vous devez obtenir quelque chose comme ça :

mitaine

Pliez votre mitaine en deux et faites une couture le long de l’ouvrage.
Arrêtez-vous au niveau de l’emplacement de votre pouce.
Sécurisez vos fils par des nœuds.

N’oubliez pas de coudre le haut de la mitaine.

> Faire le pouce :
Faites un nœud coulant et placez-le sur le picot 7 (ou 8 si votre pouce est large).

Montez 7 rangs (ou plus si votre pouce est long) au point mousse.

Terminez l’ouvrage comme pour la mitaine et retirez-le du tricotin.
Utilisez le fil pour coudre le bord et une fois la couture finie, tirez fort sur le fil pour refermer le trou sur le haut du tricot. Cela se referme tout seul.
Terminez par un nœud solide et cousez à la mitaine.

> Faire le cache-doigts :
Faites un nœud coulant et placez-le sur le picot 16 (ou celui par lequel vous avez commencé votre mitaine).

Montez 12 rangs (ou plus) au point mousse, puis retirez l’ouvrage.

Tirez fermement sur le fil pour resserrer le haut, faites 3-4 points de couture pour bien boucher le trou puis cousez le côté de la moufle.

> Finitions :
Il ne vous reste qu’à coudre des boutons à votre goût et le tour est joué !

 

Mitaines moufles portées Mitaines moufles main
Mitaines moufles fini Mitaines moufles fin

Votre première mitaine-moufle est terminée! Vous n’avez qu’à recommencer depuis le début et faire la seconde!

Bon tricotinage!

> Réservez votre atelier DIY <

 

*Astuce* : Pensez à noter vos mesures pour pouvoir refaire de nouvelles mitaines l’année prochaine sans avoir à reprendre vos mensurations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.