Cosmétiques & hygiène

Recette et méthodologie pour faire son gel de lin

En ces temps confinés, je vais te parler d’une fantastique petite graine : le lin ! Tu savais-tu que c‘est la plus vieille fibre utilisée au monde ? Plus de 35 000 ans qu’on en exploite ! Et même que 80% de la production mondiale vient de France ! Cocorico !! C’est entre la Bretagne et la Belgique qu’on la cultive majoritairement, c’est donc en plus un produit local. De quoi ravir la Nordiste que je suis ! (Coucou Perrine de Lin d’min coin 🙂 )

Avec le lin, on fabrique des tissus (vêtements, filtres à café, lingettes, protections hygiéniques lavables…) mais pas que ! C’est une graine  très riche en Oméga-3 (lutte contre les petits désagréments de la vie comme la constipation ou le cholestérol), que l’on peut consommer telles quelles, en salade ou dans des recettes de pain maison. On en extrait également une huile (au top notamment pour les savons ménagers), et c’est aussi un super agent hydratant pour le corps, le visage et les cheveux. Et c’est sur ce dernier point que nous allons nous concentrer aujourd’hui.

Mais avant de nous plonger dans les bienfaits du gel de lin, faisons un petit point sur la différence entre NUTRITION et HYDRATATION, car j’entends beaucoup trop souvent en atelier « Alors moi, je mets de l’huile d’abricot tous les soirs pour hydrater mon visage ». Et bien, sache que c’est impossible !

C’est une erreur de langage très courante, que l’on retrouve souvent dans les médias et qui peut causer quelques soucis lorsque l’on tente de formuler ses premières recettes maison. En effet, l’huile n’hydrate pas, elle nourrit, c’est l’eau qui hydrate. Si tu meurs de soif en pleine canicule, tu ne bois pas de l’huile, rassure-moi ?! Beh c’est pareil pour la peau ! Si elle a soif, lui donner de l’huile ne servira à rien.

Mais comment faire la différence entre une peau sèche et une peau déshydratée, me demanderas-tu, à juste titre. En réalité, c’est assez simple : si ta peau ressemble aux terres arides du désert d’Arabie (stries : la fameuse peau de croco, tiraillement, inconfort, teint terne, manque de souplesse), c’est qu’elle a besoin d’eau

Si tu pèles ou desquames et que le froid te pince le visage, c’est que tu manques de nutrition.

Toutes les peaux ont besoin d’être hydratées mais elles ne nécessitent pas toutes d‘être nourries. Pourquoi ? Grâce au sébum dont le rôle (qu’il joue plus ou moins bien selon le type de peau) est celui d’agent nourrissant et protecteur.

La chose importante à retenir dans tout cela c’est que l’hydratation doit toujours être suivie par l’application d’un corps gras. On dit que l’on « scelle d’hydratation » dans la peau.

Pour hydrater, tu peux piocher parmi :
– Le gel de lin (of course)
– Le gel d’aloé vera
– La glycérine (attention à ne pas la surdoser car dans ce cas, elle fait l’effet inverse et assèche)
– Les hydrolats et eaux florales (pour en faire toi-même, c’est par ici)

Pour nourrir, il faut choisir un corps gras adapté à ton type de peau :
– Peau sèche : huile d’avocat, beurre de karité… On évite la coco qui est comédogène (hello pustules !)
– Peau grasse : huile de jojoba, noisette…
– Peau mixte : huile de jojoba…
– Peau mature : huile de bourrache, rose de damas…
– Peau acnéique : 30% d’huile de nigelle diluée dans une autre huile comme la jojoba…
– Peau normale : huile d’abricot…

Il en existe plein d’autres, à toi de voir avec ton budget et tes convictions. Privilégie simplement le bio et la première pression à froid.

Avec le gel de lin, tu vas donc pouvoir hydrater ta peau, tu l’auras compris, mais il a également beaucoup d’autres vertus, notamment pour les cheveux :

– Apporte brillance et douceur
– Calme les frisottis
– Dessine les boucles (un peu de gel dans le creux de la main – pas trop pour éviter l’effet carton – tu « scrounches » tête en bas et tu appliques de suite une petite noisette d’huile)
– Calme certains cas de crâne qui démange et pellicules
– Remplace le gel coiffant

Et oui, tout ça !

Allez, je te montre comment faire !

Temps de réalisation : 20 minutes à 24h, selon la méthode employée

Durée de vie : quelques jours dans un flacon opaque, au frigo. Pour prolonger sa durée de vie, tu peux ajouter un conservateur type Cosgard (dosé à 1%) ou du Leucidal (dosé 4%). Pas d’EPP (Extrait de Pépins de Pamplemousse) qui est un très mauvais conservateur, ni de vitamine E qui est un antioxydant et prévient les huiles du rancissement.

Matériel : Tout doit être propre et désinfecté au préalable

A froid :

– Un bécher/ verre
– Une cuillère à soupe
– Un chinois
– Un contenant
– Éventuellement un entonnoir

A chaud :

– Une casserole
– Une cuillère en bois
– Une cuillère à soupe
– Un chinois
– Un contenant
– Éventuellement un entonnoir

Ingrédients :
– 3 cuillères à soupe de graines de lin bio (brunes ou bondes, peu importe)
– 300g d’eau minérale
– Éventuellement un conservateur

En pratique :
A froid :
Fais tremper les graines de lin dans l’eau et place au frigo pendant 12 à 24h.
Plus tu attends, plus le gel sera épais.
Ensuite tu n’as plus qu’à filtrer et embouteiller.

A chaud :
Place les graines de lin dans la casserole d’eau, porte à ébullition et laisse bouillir 10 bonnes minutes.

Comme pour la méthode à froid, plus tu attends, plus ce sera épais. (Attention cependant car l’eau va finir par s’évaporer et tu vas récolter très peu de gel au final si tu laisses trop longtemps sur le feu)

Ensuite filtres au chinois, c’est prêt !

Côté conservation, comme dit plus haut, tu peux ajouter un conservateur. Mais tu peux aussi mettre le gel qui te reste dans un bac à glaçons, que tu congèleras et sortiras selon tes besoins.

Le gros plus : les graines peuvent être réutilisées jusqu’à 3 fois, n’hésite pas à les congeler plutôt que de les jeter.

Recette bonus :

Pour faire un masque hydratant visage/cheveux :
Mélange 1 cuillère de gel de lin, une noisette d’huile de chanvre, du miel ou du sirop d’agave.

Laisse poser 15 minutes avant de rincer ou de faire un shampoing.

*Astuce : Si tu veux, tu peux t’aider pour la filtration d’un collant (propre, évidemment) pour filtrer si tu n’as pas de chinois ou que ton gel est trop épais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.