Déco & Brico

Déco : réalisez votre premier tissage mural

J’ai cédé il y a peu au charme du tissage mural. C’est un procédé qui remonte à l’Antiquité et dont le principe consiste à entrelacer des fils pour former un ouvrage (vêtement, tapis, tissage mural…). On utilise pour cela un métier à tisser sur lequel on pose un fil de chaîne (en rouge sur la photo ci-dessous) qui forme l’armature de l’ouvrage et qui sera traversé par un ou plusieurs fil(s) de trame (en bleu).

Source photo : Wikipédia

On peut jouer avec le fil de trame en alternant les couleurs, les matières, les épaisseurs pour créer des formes, faire du relief, laisser parler sa créativité. C’est un atelier qui plaira aussi aux enfants et qui occupera les après-midis hivernaux.

Le résultat est un objet de déco ethnique, doux et apaisant, qui rappelle les attrapes-rêves et permet de recycler les restes de laine.

Temps de réalisation : Entre 4 et 5h pour un tissage mural de 20x60cm environ

Matériel pour réaliser un tissage mural :

– Un métier à tisser (pour apprendre à en fabriquer un avec des matériaux de récup’, c’est par ici)
– Une aiguille
– Une paire de ciseaux
– Une fourchette
– De la laine, du fil, des lamelles de tissus… Prenez ce qu’il vous plait !

En pratique :

Choisissez une laine assez solide, de la couleur de votre choix, placez le fil à l’arrière de votre métier à tisser et scotchez-le. Si vous avez suivi mon tuto sur la réalisation du métier à tisser, vous avez une bande de carton à l’avant en haut de votre métier à tisser. Cette bande vous servira à rehausser votre fil de chaîne et facilitera le tissage. Si vous n’avez pas cette bande, faites-en une avec un morceau de carton ou une feuille.

Reprenez votre fil en main si vous vous en étiez séparé et faites-le passer dans la première encoche en haut et tendez-le (en le tirant assez fort mais pas trop, pour ne pas courber votre carton) jusqu’à l’encoche opposée en bas. Passez par l’arrière jusqu’à l’encoche numéro 2 en haut et allez jusqu’à l‘encoche numéro 2 en bas puis répétez l’opération jusqu’à arriver à la dernière encoche. Coupez votre fil en lui laissant 10 cm et scotchez-le également au dos du métier à tisser.

Votre fil de chaîne est prêt.

Passons au tissage. Prenez la laine de votre choix, passez-la dans le chas de votre aiguille. Côté longueur de fil, mesurez autant de largeurs de votre métier à tisser que vous souhaitez faire de lignes sur votre ouvrage. Une fois la bonne longueur sélectionnée, coupez votre fil, faites une encoche dans votre métier à tisser et sécurisez-y l’autre extrémité de votre fil.

Reprenez votre aiguille et passez en-dessous, au-dessus, en-dessous, au-dessus… de votre fil de chaîne. Une fois arrivé(e) au bout de la ligne, tirez votre fil pour serrer les mailles (attention  ne pas trop tirer non plus pour ne pas déformer votre ouvrage) et faites un demi-tour en inversant l’ordre de passage, comme sur les photos ci-dessous. En fin de chaque ligne, remontez le tout à l’aide votre fourchette et pensez à toujours serrer vos mailles.

Une fois que vous estimez avoir fait assez d’allers-retours, changez de couleur de fil et répétez le processus, en prenant bien garde à toujours inverser l’ordre de passage au niveau du fil de chaîne. Vous pouvez faire de nouvelles encoches dans votre métier à tisser pour sécuriser vos fils et éviter que votre ouvrage ne se détende.

Vous avez pris la main ? Maintenant, laissez parler votre fantaisie en créant des formes. Perso, j’ai opté pour des triangles, mais si vous avez vraiment pris le coup, à vous les carrés, losanges et autres formes. Il vous suffit de passer votre fil de trame sous le fil de chaîne jusqu’à l’endroit où vous voulez débuter votre forme et de commencer à tisser. Idem à la fin de votre forme, laissez pendre votre fil à l’arrière de votre tissage mural, on s’en occupera à la fin.

Pour centrer votre forme, comptez les fils de chaîne jusqu’à trouver le milieu. Une fois votre forme tissée, prenez un fil d’une autre couleur et comblez les manques. Ici ça se complique un peu car, lors du comblement, sur chaque ligne il vous faudra passer le fil de trame dans la dernière boucle de votre forme sinon vous aurez un trou. (beh oui !).

Vous pouvez aussi faire des variantes dans votre tissage pour obtenir d’autres effets. Lâchez-vous !

A la fin de votre ouvrage, coupez le fil de chaîne au dos de votre métier, puis nouez-les deux par deux.
Enlevez les fils de trame de votre métier et sécurisez-les en faisant des nœuds ou en les tissant dans les mailles à l’arrière de votre ouvrage.
Vous pouvez ajouter des pompons et une branche pour plus de fantaisie.

Et voilà, vous avez réalisé votre premier tissage mural !
Ça vous a plu ?
Il ne vous reste plus qu’à recommencer ! 🙂

 

Réservez un atelier DIY à Lille en cliquant sur ce lien

> Réservez votre atelier DIY <

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.